La Grande tournée du SCFP-Québec 2014
Nouvelle
2012-02-02 19:22

Municipalité de Saint-Philippe Nouveau contrat de travail

Johanne L. Sabourin, Marie-Claude Lessard, conseillère syndicale, Richard Hamelin, président SCFP 4345 et Guylaine Legrand
Les employés de la municipalité de Saint-Philippe ont renouvelé leur convention collective pour une période de 6 ans. Réunis en assemblée générale le 1er février, c’est à l'unanimité que les membres ont approuvé l’entente de principe entre la Ville et le syndicat (SCFP 4345).

«Je dois saluer le travail qui s’est fait des deux côtés de la table»
, a déclaré Marie-Claude Lessard, conseillère syndicale au Syndicat canadien de la fonction publique. «Quand on a une belle collaboration, c’est important de la souligner.»

La municipalité de Saint-Philippe est en pleine expansion et pour subvenir aux besoins de la communauté, la Ville renouvelle son lot d’équipements et machinerie, mais elle s’est aussi préoccupée de son capital humain en s’assurant de faire les ajustements nécessaires pour améliorer les conditions de travail des employés. «On a réglé une foule de petites choses qui améliorent grandement les conditions de travail. Il y avait beaucoup de rattrapage à faire et ça se reflète, notamment, dans les augmentations salariales», de mentionner madame Lessard.

La convention collective étant échue depuis le 31 décembre 2009, les augmentations couvrent les années 2010 à 2015. L’augmentation la première année sera de 3 % et de 2,75% pour les 5 années subséquentes. Notons aussi que le nouveau contrat de travail prévoit l’ajout d’une prime de soir et de nuit (1,00 $/heure) ainsi qu’une augmentation de la prime de garde. Parmi les autres gains, mentionnons que les employés auront maintenant la possibilité de prendre un congé à traitement différé.

«Nous espérons continuer de collaborer avec la Ville pour le bien de nos membres. Cette volonté de coopérer se reflète par l’ajout de comités de relations de travail et de santé sécurité ainsi que deux comités paritaires dont un pour étudier la mise en place d'un régime de retraite», de conclure Marie-Claude Lessard.

  • Taille du texte : normal
  • Imprimer la page
  • Envoyer