La Grande tournée du SCFP-Québec 2014
2011-02-23

Campagnes publiques

À l’ère des communications, le SCFP sait l’importance de bien faire comprendre les revendications de ses membres, qu’elles concernent l’ensemble de la société ou qu’il s’agisse d’enjeux particuliers à un groupe de syndiqués. C’est pourquoi, chaque année, le SCFP investit des sommes importantes pour soutenir ses membres dans le cadre de campagnes d’opinion.

Selon les enjeux et les groupes en cause, ces campagnes peuvent prendre diverses formes et recourir à divers moyens: actions menées sur le terrain, distribution de dépliants, annonces dans les journaux, à la radio, la télé, campagne sur Internet, etc.

Au SCFP, on distingue les campagnes selon leur modalité de financement. Ce sont 1) les campagnes à coût ou frais partagés; 2) les campagnes visant à éviter la grève; 3) les campagnes de soutien à la grève (ou de soutien aux membres en lock-out); 4) les campagnes financées par des budgets spécifiques.


Campagnes à frais partagés
Les coûts des ces campagnes sont partagés en parts égales entre le syndicat local et le SCFP, et l’initiative vient du syndicat local (ou encore d’un regroupement de syndicats locaux). La campagne vise un problème particulier des membres ou une préoccupation importante pour la collectivité locale. Le contenu et la stratégie de la campagne sont élaborés par les élus locaux avec le conseiller ou la conseillère syndicale attitré et un conseiller aux communications du SCFP.

Ce type de campagne est financé à même la Caisse nationale de défense. Une réglementation simple détermine la procédure à suivre et les frais pouvant être remboursés.


Campagne pour éviter la grève
Ces campagnes sont financées à 100% par la Caisse nationale de grève. Elles servent en général à expliquer à l’opinion publique les enjeux d’une négociation dans une collectivité locale. Ce type de campagne survient en cours de négociation et après un vote de grève. C’est une ultime tentative pour faire comprendre le bien-fondé de ses revendications et tenter d’éviter le recours à la grève.


Campagne de soutien à la grève

Ces campagnes sont financées à 100% par la Caisse nationale de grève. Elles servent à soutenir les campagnes publiques des membres d’un syndicat local qui ont résolu démocratiquement de recourir à l’exercice du droit de grève. Les sommes allouées à ces campagnes défraient les coûts d’une campagne donnée. Elles sont distinctes des indemnités de grèves versées aux syndiqués.


  • Taille du texte : normal
  • Imprimer la page
  • Envoyer